Politics


Un appel d’André Glucksmann sur le Maidan à Kiev

Mes chers amis, mes très chers amis.
Je m’appelle André Glucksmann, on dit que je suis philosophe.
Seule la maladie m’a empêché et m’empêche d’être parmi vous. Mais je vous ai donné le meilleur de moi, mon fils Raphaël, qui est resté à vos côtés, sur vos barricades, pendant de longues semaines et qui est actuellement chez vous. Malgré son jeune âge, il était déjà présent à Maïdan durant votre révolution Orange. Il est près de vous de nouveau pour vous accompagner sur votre époustouflant chemin vers l’indépendance, la liberté et la démocratie.

Elections municipales en Ukraine : l’émergence de la société civile

A l’occasion des municipales, l’engagement en politiques de nombreuses nouvelles figures locales manifeste le désir de fonder une société civile. Le philosphe Alexis Sigov (Kiev) répond à nos questions sur le contexte politique ukrainien des élections du 25 octobre 2015.
A l’occasion des municipales, l’engagement en politiques de nombreuses nouvelles figures locales manifeste le désir de fonder une société civile. Le philosphe Alexis Sigov (Kiev) répond à nos questions sur le contexte politique ukrainien des élections du 25 octobre 2015.

La vraie mise en garde de la Shoah

29.10.2015 Timothy Snyder En comprenant mal les causes de l’Holocauste, nous offrons une couverture morale aux désastres géopolitiques de notre temps. Dans toute congrégation juive, le hazzan est une présence imposante. Responsable des chants liturgiques, il s’agit souvent d’un homme à la personnalité affable, avec un sens de l’engagement social très fort. Eleazar Bernstein était […]

Deux ou trois choses que je sais de l’Ukraine

1.12.2014
Philippe Raynaud
Causeur est, on le sait, un journal pluraliste, où des gaullistes historiques et des communistes maintenus coexistent dans la bonne humeur avec des économistes libéraux, voire libertariens, et où des catholiques (modérément) conservateurs, dont le style doit au moins autant à Chesterton qu’à Bernanos, côtoient des philosophes foncièrement agnostiques et des esthètes fidèles à la tradition française du libertinage littéraire. On voit bien ce qui réunit négativement tous ces bons esprits : une inquiétude de bon aloi devant les dérives d’une modernité tout à la fois « festive » et acariâtre, dont les thuriféraires voient la « réaction » à l’œuvre chez tous ceux qui, sans récuser le régime démocratique, ont le malheur de s’interroger sur la dynamique récente des sociétés démocratiques.

Le sort de l’Europe se joue en Ukraine

Vous êtes venu en Ukraine, à plusieurs reprises, lors da la révolte du Maïdan. Quelle perspective, quel avenir voyez-vous pour notre pays, à court et à long terme ?

Oui, c’est vrai, je suis venu plusieurs fois. Et les gens qui « tenaient » le Maïdan m’ont fait l’immense honneur de me demander, à deux reprises, de parler. Ce fut, pour moi, une grande émotion à chaque fois. Et, à chaque fois, un moment inoubliable. Vous avez « fait l’Histoire », sur le Maïdan. Et cela est, toujours, quoi qu’il se passe par la suite, un moment capital dans l’aventure des grands peuples. Alors, maintenant, comment je vois l’avenir ? Ce que je vais vous dire ne va pas beaucoup vous avancer. Mais l’essentiel, je crois, dépend de vous. Je veux dire que l’essentiel dépend de cette grande alliance du peuple et des élites qui s’est scellée sur le Maïdan et dont Porochenko est un peu le symbole.

Poutine. L’Heure de verite

POUTINE. L’HEURE DE VERITE
par Françoise Thom

Les événements survenus en Ukraine et l’inévitable confrontation qu’ils provoquent entre la Russie de Vladimir Poutine et l’Occident invitent à revenir sur la personnalité de l’autocrate russe et plus encore sur le régime qu’il a instauré. Françoise Thom part du dessein que Poutine a formulé dès la fin du XXe siècle. Elle montre que, dans une première période, il a bénéficié d’atouts considérables, et peut-être d’une chance exceptionnelle, qui ont nourri en Occident beaucoup d’illusions. Mais le temps des revers est désormais venu et il dévoile les pires vices du système, notamment le règne outrageant du mensonge. Il en résulte que, si le mensonge triomphe à Moscou, pour nous, en Europe, c’est l’heure de vérité quant à Poutine et au régime russe qui sonne.

Page 1 sur 41234

Login

Register | Lost your password?